Seed Euro-Med

DSF Tunisie est la structure sélectionnée en Tunisie pour accueillir le programme SEED EURO-MED, permettant d’envoyer 18 entrepreneurs sociaux Tunisiens auprès d’entrepreneurs « hôtes » dans un des 5 pays partenaires du programme (Royaume-Uni, en France, en Tunisie, en Algérie et au Maroc) et parallèlement d’en recevoir en Tunisie.

Dédié à la région euro-méditerranéenne, le programme SEED EURO-MED permet aux jeunes entrepreneurs de séjourner auprès de l’entrepreneur d’accueil entre 1 et 3 mois (séjour financé par des bourses de la Commission européenne) pour un échange professionnel et personnel par le biais de l’apprentissage mutuel et du dialogue interculturel.

Pendant cette période, les entrepreneurs bénéficieront d’un soutien financier, informatif, préparatoire, ainsi qu’un accompagnement professionnel et personnel pour réaliser leur projet.

Avec le soutien de la Commission européenne, 5 partenaires se retrouvent autour du projet : DSF Tunisie, Le Comptoir de l’Innovation (France) EUCLIDE Network (Grande Bretagne), Jeunes Leaders Marocains et MEDAFCO (Algérie).

Pour plus d’informations sur le programme SEED EuroMed :

Mohamed Ali Kchok  equipe.impact@labess.tn

Avec l’Institut Français : accompagnement des 12 lauréats du Forum Jeunesse 2015

IFTLa 5ème édition du Forum Jeunesse, organisée par l’IFT et un collectif d’associations tunisiennes et françaises, a eu lieu à Tunis les 1, 2 et 3 mai 2015. Elle a réuni près de 300 personnes autour des ateliers, espaces de travail et de création de projets associatifs innovants. Dans ce cadre, 24 projets ont été soumis au collectif organisateur qui a sélectionné fin mai 2015 les 12 projets lauréats.

L’Institut Français a confié à DSF Tunisie la mise en place d’un programme de formation et d’accompagnement des 12 associations lauréates, entre juillet et novembre 2015.

Après un diagnostic de chaque projet, les acteurs associatifs bénéficient d’un programme de formation et d’accompagnement en vue de structurer et de renforcer les projets pour en faire des projets viable à même d’être financés. Les projets seront soumis pour financement à l’IFT avant mi-novembre 2015.

Pour plus d’infos sur l’accompagnement des associations :

Hélène Delecourt chargeprojet1.bac@labess.tn

Benoît Mayaux chargeprojet2.bac@labess.tn

Avec Oxfam : des actions de renforcement sur mesure pour l’association Beity

OXFAMAprès ses deux premières années d’activités, DSF Tunisie a su convaincre des partenaires de lui confier des activités de renforcement de capacités pour leur bénéficiaire. Ainsi, DSF Tunisie est en mesure de fournir un service de conseil, d’expertise et d’accompagnement spécifique sur ses thématiques d’actions. Ainsi, Oxfam est entrée en partenariat avec DSF Tunisie au service de l’association Beity.

L’association Beity œuvre pour les femmes vulnérables, à travers des activités d’accompagnement, d’insertion et des solutions d’hébergement. L’association fait face aujourd’hui à de nombreux défis dont la quasi (absence de solutions d’hébergement pour les femmes vulnérables en Tunisie, actions limitées des autorités publiques, complexité des profils). L’association se pose également des questions sur son développement et sa viabilité financière.

Une réflexion est menée avec DSF Tunisie pour repenser le modèle de l’association en développant des activités génératrices de revenus qui lui permettront de couvrir en partie les dépenses de son foyer d’hébergement, et également concernant l’insertion économique des femmes bénéficiaires de l’association.

Plus d’informations sur les actions de renforcement sur mesure mise en place par DSF Tunisie

Mehdi Baccouche m.baccouche@assodsf.com

Avec le Mepi : Développer les synergies au niveau local

MEPIEn partenariat avec le MEPI, DSF Tunisie met en place un nouveau projet de renforcement dans les régions de Gafsa et Tozeur qui a pour objectif la création de synergies au niveau local, entre OSC et pouvoir locaux; afin de résoudre dans des espaces de concertations et d’échange, des problématiques locales conjointement identifiées.

Cet objectif sera atteint grâce d’une part, à la compréhension par les OSC, des différents mécanismes de fonctionnement des institutions publiques; et d’autre part, grâce à la sensibilisation des autorités quant à l’importance de collaborer avec la société civile et de l’impliquer dans les stratégies de développement au niveau local.

Cette phase de renforcement sera ensuite suivie de la mise en place d’espaces de concertation et de travail commun afin de donner lieu à des projets concrets au profit des localités choisies.

Ce projet se veut une expérience pilote de l’application d’une démocratie locale et participative qui a vocation à être dupliquée dans le reste du pays.